Lettre envoyée aux nouveaux inscrits hors antenne

Voici un exemple de lettre que nous envoyons aux candidats VAP dans communes qui n’ont pas d’antenne.

Madame Monsieur,

Dernièrement, vous vous êtes inscrit comme membre de l’ASBL VAP.
Mais vous ne résidez pas en Brabant wallon, où nous développons principalement le projet donc, en principe, nous ne pouvons pas vous inscrire.

Néanmoins, nous vous enverrons le « kit du vappeur » si vous réagissez à ce mail et confirmez votre demande d’inscription :

En tenant compte du fait qu’il n’y a aucun / presque aucun membre inscrits dans votre commune à ce stade, IMPOSSIBLE donc que les VAP fonctionnent.
En indiquant si vous êtes prêt à faire la promotion des VAP auprès de votre entourage.
En acceptant de coller votre vignette VAP sur votre pare-brise pour faire connaître le projet si vous vous êtes inscrit comme automobiliste.

Ces demandes peuvent paraître étonnantes mais nous suivons les recommandations des élus régionaux qui nous demandent de ne pas nous disperser mais de « faire nos preuves » sur un territoire donné : on a en effet besoin que 10 % des habitants d’une même commune s’inscrivent pour que le système VAP fonctionne… C’est donc en Brabant wallon que nous concentrons actuellement les efforts des quelques bénévoles que nous sommes…

Par ce mail, je vous signale aussi que depuis 2011, COVOITSTOP se développe en Région liégeoise. Il s’agit du même projet mais qui cible plutôt les communes de l’Ourthe / Amblève et alentours. voir www.covoitstop.be
Eux aussi disposent d’un minuscule budget pour relever le défi de « faire décoller » la pratique de l’autostop de proximité. Eux aussi doivent limiter le nombre de communes à accompagner. Ils ont par contre déjà obtenu des résultats très prometteurs dans la commune de Sprimont !

A suivre donc,
Nous gardons votre inscription en attente pendant une semaine .

Cordialement,
L’équipe des VAP

Plan du site   |   Liens   |   Spip   |   Vertige.org