La voiture autrement au QUEBEC

Voir en ligne : http://www.branchez-vous.com/affair...

GéoTransit est une nouvelle initiative qui favorise le covoiturage en permettant à un passager de se lier ponctuellement avec un conducteur, le temps d’un trajet, partout au Québec. Le site web a été lancé dimanche dernier.

Pour Éliane Massicotte et Patrick Méthot, Co fondateurs du site, l’initiative est née d’un souci écologique. « Nous voulons diminuer le nombre de voitures sur les routes », explique Éliane Massicotte. Le covoiturage pourrait réduire l’importance des embouteillages montréalais, une préoccupation importante pour la métropole.

La méthode est bien simple : en s’inscrivant sur le site en tant que conducteur, on peut rentrer ses trajets prévus et des passagers peuvent s’y rattacher en les voyant sur GoogleMaps. Il est possible de modifier son parcours en temps réel si on possède un téléphone intelligent. « Nous avons voulu enlever tous les irritants qu’on pouvait rencontrer dans d’autres programmes de covoiturage », explique Éliane Massicotte. « Donc il n’y a pas de trajet obligatoire ou récurrent, qui nous forcerait à appeler si on veut annuler. Quand on annule un trajet, les passagers en sont avisés par courriel ».

Pour ceux qui voudraient prendre des précautions, les photos et noms de tous les conducteurs et passagers sont affichés. On n’embarque jamais avec un total inconnu. Et pas besoin de faire une vérification exhaustive pour connaître son partenaire de route, qu’on choisit d’ailleurs : les passagers et conducteurs se notent après l’expérience, par rapport à leur ponctualité et leur prestation.

Le passager achète des géo-kilomètres, genre de crédit qui prouve qu’il peut embarquer dans le trajet du conducteur. Le conducteur accumule des kilomètres pendant la semaine et un dépôt direct est effectué dans son compte en banque par GéoTransit. Tout ceci, sans transfert d’argent entre le conducteur et le passager, pour éviter malaises et malentendus possibles.

Si un conducteur a une bonne cote de fiabilité, les passagers continueront à embarquer avec lui. Mais attention, n’essayez pas de vous faire de l’argent avec le site. « Nous avons limité le nombre de trajets qu’un conducteur peut effecteur à quatre par jour », explique Éliane Massicotte. « Le but est de promouvoir le covoiturage, pas de chercher à se faire de l’argent »

GéoTransit est donc une initiative écologique aux caractéristiques urbaines et sociales. « Si tout le monde embarque trois personnes avec eux, on peut réduire le trafic de 75% », explique la cofondatrice de GéoTransit, « L’environnement est à la base du projet. On est parti avec cette idée, le reste a suivi ».

Plan du site   |   Liens   |   Spip   |   Vertige.org