La Libre : En route pour le covoiturage

Voir en ligne : http://www.lalibre.be/actu/brabant/...

jeudi 11 mars 2010

En route pour le covoiturage

G.H. et So.De.

Mis en ligne le 11/03/2010

La centrale de mobilité de la Hesbaye veut promouvoir le covoiturage. Tout comme la Ville de Wavre.
Le concept des VAP (Voitures à plusieurs) commence à faire son chemin en Brabant wallon. Actuellement, vingt et une communes y adhèrent. Un groupe dont font partie les six entités du canton de Jodoigne qui, outre la cité de la Gadale, sont Beauvechain, Hélécine, Incourt, Orp-Jauche et Ramillies. Concrètement, cette volonté de favoriser le covoiturage sur quelques kilomètres voire davantage, se marque par l’installation de trente et un panneaux à divers endroits stratégiques, qu’il s’agisse des abords du Pré Pastur (Jodoigne), de la maison communale (Ramillies), du Delhaize (Incourt), du parking de l’église (Hélécine), de l’avenue du Centenaire (Hamme-Mille), de la place Albert Dupont (Orp-le-Petit) Autant de sites destinés aux membres du réseau VAP : c’est là qu’il faut s’attendre à apercevoir ces auto-stoppeurs. Signes distinctifs ? Deux cartons : l’un montrant qu’ils appartiennent à cette famille lancée en 2005 à l’initiative de Claire Laloux, l’autre indiquant la destination finale. La question est désormais de savoir si les usagers de la route - piéton et automobilistes - mordront à cet hameçon synonyme de meilleure mobilité, de lutte contre l’autosolisme et de convivialité.

Originalité de la Hesbaye brabançonne, les six communes travaillent de concert grâce à l’ASBL Culturalité et de la Centrale de Mobilité de la Hesbaye brabançonne. C’est en tout cas l’espoir de Philippe Schreurs, le coordinateur de cette dernière. "Il y a plusieurs raisons d’espérer, explique-t-il. La demande potentielle existe. Et puis, avec tous les jeunes qui vivent dans l’est de la province, l’auto-stop fait toujours partie du paysage. Sans parler du fait que, si les zones de services sont parfois éloignées du domicile des gens, elles ne le sont pas des grands axes routiers "

Dans le centre de la province, la Ville de Wavre vient de décider de s’impliquer elle aussi pour le covoiturage. Le site internet de la Ville de Wavre (www.wavre.be) s’est pourvu d’une rubrique consacrée au covoiturage. Afin d’encourager le partage de véhicules plutôt que l’utilisation d’un véhicule personnel, cette page spécifique permet tant aux personnes désireuses de prendre un passager dans leur véhicule qu’aux personnes à la recherche d’un transport d’être mises en contact.

"La Ville entend ainsi favoriser la réduction de l’empreinte écologique des déplacements. Le covoiturage offre également une solution aux personnes qui ne disposent pas d’un véhicule personnel ou tout simplement désireuses de nouer des liens avec des personnes qui habitent près de chez eux. Dans un contexte économique difficile, le covoiturage peut constituer une alternative économique et écologique à l’utilisation d’une voiture personnelle", explique Charles Michel, bourgmestre en titre. Concrètement, toute personne intéressée par le covoiturage pourra remplir un formulaire en ligne. Les données seront ensuite accessibles aux autres usagers intéressés par du covoiturage.

La Ville de Wavre a également lancé récemment son adhésion au projet de "voitures à partager" (VAP). La commune participera au projet en plaçant des panneaux à des endroits stratégiques en termes de mobilité. Ces panneaux VAP définissent les zones d’embarquement pour les piétons.

Plan du site   |   Liens   |   Spip   |   Vertige.org