Informer les parents du VAP ADO pour les déplacements scolaires

A l’attention des parents des élèves de l’enseignement secondaire supérieur

En 2009, l’expérience pilote d’autostop de proximité VAP a démarré en Brabant wallon.
Jusqu’à présent, les VAP étaient réservées aux adultes. Mais on sait que des adolescents font déjà du stop pour certains trajets. On pense aussi que pour les déplacements « domicile-école », nombre d’élèves gagneraient sans doute du temps s’ils pouvaient rejoindre en autostop encadré une gare, un arrêt TEC, ou parcourir la totalité de leurs trajets. Certains parents seraient aussi soulagés de ne plus devoir conduire leur enfant chaque matin.
Enfin, peut-être que cette solution contribuerait à terme à soulager la charge de voitures qui créent des embouteillages problématiques aux abords de certaines écoles ?

Après de nombreuses concertations et moyennant de nouvelles précautions de sécurité, il a donc été décidé d’élargir l’inscription VAP aux moins de 18 ans et de retenir l’autostop de proximité parmi les solutions de déplacements proposées aux élèves...

VAP-ADO, l’autostop adapté pour les 16 - 18 ans
L’autostop ne fait l’objet d’aucune restriction en Belgique, hormis sur l’autoroute. Mais VAP-ADO veut créer un cadre et mettre en place des balises de sécurité :
- En s’inscrivant, les adolescents s’engagent à respecter « la charte VAP-ADO ».
- L’inscription à VAP-ADO nécessite une autorisation parentale. L’ASBL VAP met un système en place mais n’est pas responsable en cas d’incident. Elle tient donc à confier aux parents le soin de juger de l’aptitude de leur enfant à utiliser les VAP. On espère aussi que les parents s’inscriront dans les VAP en même temps que leur enfant pour multiplier les occasions de rencontres entre automobilistes et piétons VAP…
- VAP-ADO fonctionne avec un N° d’appel spécifique (3455) que les jeunes peuvent appeler pour signaler dans quelle voiture ils sont montés.

VAP-ADO s’inscrit dans uneréflexion plus large sur la mobilité chez les jeunes, les liens intergénérationnels et la solidarité dans nos quartiers. A ce titre, le projet bénéficie du soutien du Délégué Général aux Droits de l’Enfant. L’initiative sera bien sûr suivie de près et fera l’objet d’une évaluation régulière.

Après avoir informé les parents, l’ASBL VAP propose de présenter VAP-ADO aux élèves de 4ème , 5ème et 6ème année dans l’espoir d’ inscrire un maximum de membres !

Plan du site   |   Liens   |   Spip   |   Vertige.org