L’Avenir : Auto Stoppeur en toute sécurité

Voir en ligne : http://www.lavenir.net/article/deta...

samedi 15 janvier 2011

OLNE - Le VAP propose de promouvoir l’auto-stop de manière encadrée et sécurisée. Une initiative citoyenne qui n’est que trop peu soutenue financièrement pas les pouvoirs publics et qui ne demande qu’à se développer.

Quand on prononce le mot auto-stop, la première réaction que l’on ressent, c’est la peur. On pense naturellement à ces scènes de mauvaises séries B où la belle et jeune auto-stoppeuse se fait kidnapper ou bien pire encore. Ce que le VAP (Voiture A Plusieurs) propose, c’est de remettre l’auto-stop à l’honneur mais en l’adaptant au contexte actuel.

Le principe s’est d’identifier l’auto-stoppeur et l’automobiliste qui dans le jargon deviennent des vapeurs. Chacun recevant son kit d’identification (autocollant, panneau indicateur, carte de membre) après s’être inscrit contre le paiement de 5 .

Claire Laloux est l’initiatrice du VAP. Cette bénévole ne compte pas ses efforts depuis 2005 pour faire connaître le projet. « Pour le moment, nous sommes actifs dans le Brabant wallon où 21 communes sur 27 ont signé une charte avec nous. Nous venons de lancer un projet en province de Liège, à Olne, où 40 personnes participent déjà à l’initiative. » Pour les ados aussi L’ASBL veut aussi développer l’auto-stop sécurisé pour les jeunes. Le VAP-ado s’adresse aux ados de 16 à 18 ans. Le principe est simple : l’auto-stoppeur envoie un sms au 3455 avec le numéro de plaque de la voiture dans laquelle il monte. Cela permet d’identifier le véhicule et de « tracer » le jeune.

Les communes quant à elle développe des antennes locales et des points d’arrêt. « Nous voulons faire nos preuves et sommes ouverts aux différentes demandes, explique Claire Laloux. Les communes peuvent nous contacter mais nous disposons de très peu de moyens. Les subsides de la Région wallonne et de la Province du Brabant wallon permettent uniquement d’imprimer des dépliants et de produire le matériel d’identification. » Le VAP est sans conteste un moyen complémentaire au covoiturage. Une solution pour couvrir les courtes distances et rapprocher des voisins, des parents et des étudiants. Quand on sait qu’une voiture est occupée en moyenne par 1,2 personne, l’auto-stop sécurisé offre une solution écologique et conviviale.

Info : http://www.vap-vap.be/

Plan du site   |   Liens   |   Spip   |   Vertige.org