Vers l’Avenir Jodoigne (25/11/2009)

Jodoigne : Les panneaux VAP, c’est pour bientôt !

http://www.actu24.be/article/jodoigne_1370_les_panneaux_vap,_cest_pour_bientot/375813.aspx

JODOIGNE : Les panneaux VAP, c’est pour bientôt


La Province vient d’offrir 100 panneaux aux communes du Brabant wallon. Cinq d’entre eux seront installées à des endroits stratégiques du centre de Jodoigne.

Une VAP, c’est une voiture à partager. Que l’on soit automobiliste ou piéton, cette formule de covoiturage va bientôt être un fait à Jodoigne, où les inscriptions affluent.

Pour faire partie du réseau VAP, deux solutions : remplir le formulaire d’inscription sur le site www.vap-vap.be en signalant si on s’inscrit comme automobiliste ou comme piéton. Une fois inscrit, on reçoit sa carte VAP personnalisée et, pour les automobilistes, un autocollant, lequel doit être mis en évidence sur le pare-brise. Et le tour est joué !

Différence avec le simple stop ? L’automobiliste VAP qui voit un piéton montrant sa carte VAP au bord de la route sait à qui il a affaire. Et s’il va dans la même direction, il n’a plus qu’à lui ouvrir sa portière pour le mener aussi loin que possible sur son itinéraire.

Cinq zones d’embarquement
Pour concrétiser la formule, cinq zones d’embarquement ont été déterminées à Jodoigne : devant le Musée Geradin vers Glimes, le long du Pré Pastur en direction de Wavre, à hauteur du CEPES à la chaussée de Tirlemont, au niveau du RAVeL sur la chaussée de Hannut, et enfin rue de Piétrain, en face de la gare du TEC.

Question : pourquoi la mise en place de ces panneaux, annoncée en septembre durant la semaine de la mobilité, met-elle si longtemps à se concrétiser ? À cause du suivi administratif. Quand la Province, charmée par les objectifs de l’ASBL VAP, a décidé d’offrir cent panneaux aux communes du Brabant wallon, il a fallu débloquer des fonds et obtenir des autorisations. « Le dossier est en passe d’être finalisé, explique Guy Maas, directeur du développement territorial en Brabant wallon. Quand nous enverrons les arrêtés d’octroi des subventions, les communes pourront agir. Quand ? À la fin novembre, ce devrait être chose faite. » Petit souci : la Province n’a financé que trois des cinq panneaux, pour un coût de 12 000 €. « La Ville de Jodoigne a toutefois rentré dans le cadre d’un appel à projet sur la mobilité, une demande pour les panneaux restants ainsi que pour un auvent à vélos destiné à l’école communale de Mélin, explique Guy Maas. Si bien qu’il n’y a aucun souci à se faire. » Asbl VAP : 02 675 05 88

Marc WELSCH

Plan du site   |   Liens   |   Spip   |   Vertige.org